24 mars : L’antisémitisme d’hier à aujourd’hui

 

Organisée en collaboration avec le Mémorial de Caen, cette journée d’études se déroule  en deux temps : la matinée sera consacrée au thème « Retour sur une époque antisémite : de l’affaire Dreyfus à Vichy ».

L’après-midi prendra la forme d’une table ronde ayant pour sujet « L’antisémitisme d’hier à aujourd’hui » et abordera les enjeux pédagogiques de cette question.

Retour sur une époque antisémite: de l’affaire Dreyfus à Vichy

10h30 : Introduction par Marie-Anne Matard-Bonucci, professeure d’histoire contemporaine à l’Université Paris 8, membre de l’Institut Universitaire de France.

10h50 : Édouard Drumont et la caricature antisémite dans La Libre Parole, par Grégoire Kauffmann, docteur en histoire, éditeur à CNRS Éditions.

11h20 : 1880-1914, la difficile genèse de la caricature antisémite en France, par Guillaume Doizy, spécialiste de l’histoire de la caricature et du dessin de presse.

11h50 : Théâtre et caricature antisémite: quelques clefs pour comprendre, par Chantal Meyer-Plantureux, professeure et et vice-présidente de l’Université de Caen Normandie.

12h20 : Antisémitisme et politique antijuive sous Vichy, par Laurent Joly, directeur de recherche au CNRS, CRH-EHESS, Paris.

Pause

L’antisémitisme d’hier à aujourd’hui: comprendre, comparer, combattre

14h00 : Dessins assassins ou la corrosion antisémite: histoire d’une exposition, par Stéphane Grimaldi, directeur général du Mémorial de Caen.

14h30 : Table ronde autour de:

– Marie-Anne Matard-Bonucci, professeure à l’Université Paris 8 et fondatrice du Centre de recherche et de formation contre le Racisme et l’Antisémitisme (CERA) au sein de l’Institut d’Histoire du Temps Présent (IHTP, CNRS);

– Emmanuel Debono, historien, chargé d’étude « Éducation et mémoires » à l’Institut français de l’éducation de Lyon;

– Samuel Ghiles-Meilhac, politologue, membre du CERA;

– Johanna Barasz, Déléguée adjointe, Conseillère pour l’éducation et la mémoire, délégation Interministérielle à la Lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti LGBT (DILCRAH).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *