Journée d’études sur les femmes juives du 23 janvier : disponible en ligne

Akadem, le campus numérique juif vient de mettre en ligne l’ensemble des différentes interventions de la journée d’études consacrée aux sources de l’histoire des femmes juives en France pendant et après la Seconde Guerre mondiale 

La très stimulante et enrichissante journée organisée, sous l’égide de Annette Wieviorka et Dominique Trimbur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah avait pour but de susciter des recherches sur les femmes juives en France pendant la Seconde Guerre mondiale et dans l’après-guerre. Après l’introduction de Annette Wieviorka, la matinée a été consacrée aux divers fonds d’archives susceptibles d’être utilisés, présentés par des chercheurs (Alexandre Doulut et Laurent Joly) et des archivistes (Karen Taiëb, Laure Politis, Catherine Thion et Monique Leblois-Péchon) de différentes institutions. L’après-midi était consacré à la présentation de corpus et d’études de témoignages. Emmanuel Debono a présenté la collection de sources orales de l’USC Shoah Foundation et, moi-même, le corpus EGO 39-45. La présentation de l’instrument de recherche a permis de faire le point sur les témoignages de femmes en général et de femmes juives en particulier publiés depuis la fin de la guerre jusqu’à nos jours. Les communications de Christine Planté et Anny Dayan-Rosenman ont éclairé l’objet d’étude : le témoignage comme objet littéraire.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *