17.10 Colloque jeunes chercheur(e)s

10h30 : Accueil par Stéphane Grimaldi, directeur du Mémorial de Caen et François Rouquet, professeur d’histoire contemporaine, Université de Caen Normandie

Introduction par Olivier Jacques
Thèse : L’épuration en Corse (1943-1945) sous la direction de François Rouquet, Université de Caen Normandie

Présidence : François Rouquet (UCN)


11h : La persécution des Roms et Sinti en Alsace annexée, 1940 – 1944. Sources, acteurs et temporalités par Théophile Leroy
Thèse : L’internement des Tsiganes sous la direction de Laurent Joly (EHESS Paris).
11h 45 : L’internement civil et l’internement militaire. Deux logiques différentes. France. 1938-1939 par Aurélie Audeval  
Thèse : Les étrangères “indésirables” et l’administration française. 1938-1942. Socio-histoire d’une catégorisation d’État. sous la direction de Gérard Noiriel (EHESS Paris)

12h30 : Pause déjeuner

Présidence : Françoise Passera (UCN)


14h30 : La politique d’assistance et de protection des prisonniers de guerre sous le gouvernement de Vichy : l’exemple des Maisons du prisonnier (1941-1944) par Amarillys Siassia
Thèse : La Maison du prisonnier sous la direction de Fabrice Virgili, (Université de Paris1-IRICE).
15h15 :La captivité de guerre des officiers juifs en Allemagne (1940-1945) par  Delphine Richard
Thèse : Les Juifs dans l’armée française (1938-1942) sous la direction de Laurent Douzou (Université de Lyon, LARHA).

Présidence Gaël Eismann (UCN)


16h00 : Une histoire du quotidien: les relations interdites entre les prisonniers de guerre français et les femmes allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale (1940-1945) par Gwendoline Cicottini,
Thèse : “Relations interdites, enfants oubliés ? Les relations entre femmes allemandes et prisonniers de guerre français pendant la Seconde Guerre mondiale.” sous la direction d’Isabelle Renaudet, Aix-Marseille Université (Telemme- AMU) et de Johannes Großmann, Universität Tübingen, Allemagne
16h45 : Les Juifs de Paris et la commémoration de la Shoah, 1944-1967 par Simon Perego
Thèse : « Pleurons-les, Bénissons leurs noms » : les commémorations de la Shoah et de la Seconde Guerre mondiale dans le monde juif parisien entre 1944 et 1967 : rituels, mémoires et identités ; sous la direction de Claire Andrieu, Sciences-Po, Paris.

17h30 : Conclusion par Pierre Emmanuel Dufayel
Thèse : Les femmes déportés de France par mesure de répression, sous la direction de François Rouquet (Université Caen-Normandie)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.