Normandy 39-45 en ligne

Pour une bibliographie collaborative

Si la Seconde Guerre mondiale commence pour la Normandie en 1940 par l’invasion et le bombardement des villes de Haute-Normandie, elle se termine en 1944 par l’opération Overlord et le bombardement des villes bas-normandes. Pendant près de trois mois, les armées alliées et allemandes s’affrontent sur le front normand où militaires comme civils en paient le prix. Cette « épopée » de la Libération fait encore aujourd’hui l’objet de nombreuses publications. Témoins, érudits locaux et historiens ne cessent, depuis 75 ans, d’étudier le sujet, même si, comme le montre le graphique, les écrits n’échappent pas au contexte mémoriel. Riches dans les années 1945-1950 notamment de témoignages de civils durant l’été 1944, les publications, diverses et multiples, explosent à partir du 40e anniversaire, de façon exponentielle en 1994, après une longue période d’atonie. De façon générale, les ouvrages consacrés à l’histoire du Débarquement et de la Bataille de Normandie occultent celles de la période de l’Occupation. Celles-ci se révèlent néanmoins variées portant sur de nombreuses communes de la région, abordant divers aspects de la Résistance et de la Collaboration. La production met cependant en évidence un déséquilibre entre la Basse-Normandie, terrain d’investigation fort prisé, au détriment de la Haute-Normandie dont les études plus rares se concentrent généralement autour des opérations militaires de 1940 ou de 1944.

La bibliographie réalisée par Jean Quellien en 1994 et publiée dans les Annales de Normandie[1] en 1996 compilée avec un autre fichier, non édité, courant jusq’aux années 2000 ont été le point de départ de Normandy (1939-1945). Que son auteur soit ici remercié pour avoir autorisé la reprise de son travail. Avec Michel Boivin, professeur au département d’Histoire de l’Université de Caen Normandie, Jean Quellien a initié, à partir des années 1990, de nombreux travaux d’étudiants consacrés à l’histoire locale et régionale. Le dépouillement des revues régionales et nationales a permis d’ajouter de nombreuses références à cette bibliographie.

Le classement

Les différents travaux font l’objet d’un classement thématique et typologique. Considérés comme une source, les témoignages forment le premier ensemble suivi des instruments de travail : dictionnaires, atlas, bibliographies. Un second ensemble s’organise en période historique. Après un bref aperçu sur la Normandie à la veille de la guerre, les internautes pourront collecter des références au gré de leurs centres d’intérêt :

– Drôle de guerre et Campagne de 1940
– Occupation de 1940 à 1944
– Débarquement et Bataille de Normandie
– L’après-guerre
– La mémoire de la guerre
Des sous-ensembles géographiques ou thématiques sont proposés sur les sujets les plus prolifiques, en particulier les monographies locales sur l’Occupation classées par département et les opérations militaires de l’été 1944, organisées par grandes périodes de la bataille.

Les limites

            Les documents référencés sont consultables dans au moins une bibliothèque publique : bibliothèque universitaire, bibliothèque municipale, archives départementales, Mémorial de Caen et bibliothèque du laboratoire HisTeMé. Les lieux de conservation peuvent être identifiés grâce au Catalogue Collectif de France (CCFr).


Les notices répertoriées revêtent des formes diverses. Les ouvrages publiés à compte d’auteur ou dans une maison d’édition forment l’ensemble le plus conséquent. Leurs rééditions sont signalées. Les revues spécialisées sur la Seconde Guerre mondiale ou la Normandie ont été également dépouillées : Les Annales de Normandie, La revue de la Manche, Connaissance de l’Eure, etc. Ce lien vous permet d’en avoir la liste complète. En revanche, la presse, Ouest-France, Paris-Normandie, etc., mis à part les numéros spéciaux, ont été écartées vu l’ampleur du travail, bien qu’on puisse y trouver de nombreux témoignages et des informations sur les commémorations de l’après-guerre. En règle générale, ont été privilégiés les travaux relevant de la démarche scientifique de confrontation et de référencement des sources, tandis que les articles de vulgarisation y tiennent moins de place. Les travaux universitaires à partir du niveau de la maîtrise ou du master 1 jusqu’à la thèse de doctorat sont pris en compte. L’ensemble de ces productions portent exclusivement sur les cinq départements normands. Néanmoins le statut des Îles anglo-normandes, dépendant administrativement de la Préfecture de la Manche durant l’Occupation, explique qu’on leur consacre un dossier.

Il va sans dire que le chercheur ne peut se contenter de cette bibliographie qui demeure, malgré tout, sélective. En effet, de nombreux ouvrages généraux portant sur la France ou la Seconde Guerre mondiale peuvent aussi apporter des informations sur la Normandie puisées dans les archives ou les témoignages au gré des recherches.

Enfin, pour ce qui concerne les témoignages, l’internaute pourra utiliser une autre bibliographie en ligne : Écrits de guerre et d’Occupation, EGO 1939-1945 dans laquelle il trouvera les mémoires des grands acteurs de la guerre et par conséquent de la Bataille de Normandie, chefs d’État ou généraux d’armée : le général de Gaulle, D.D. Eisenhower, Winston Churchill, etc.  Au regard de la portée beaucoup plus large de leurs écrits, elles n’ont pas été intégrées dans notre bibliographie.

Une collaboration nécessaire

L’objectif de cette bibliographie est des plus ambitieux : recenser la totalité des écrits concernant l’histoire de la Normandie entre 1939 et 1945. À ce jour, la quasi-exhaustivité peut être atteinte pour les publications en langue française, portant sur la période de la Drôle de guerre jusqu’à la fin de l’Occupation. En revanche, le caractère international du Débarquement et de la Bataille de Normandie doit s’enrichir de travaux provenant des pays belligérants : États-Unis, Canada, Royaume-Uni – mais aussi Belgique, Norvège, Pologne –trop minoritaires à l’heure actuelle comme ceux provenant d’Allemagne. Aussi, la mise en œuvre d’une bibliographie de type collaboratif devrait, à terme, pallier nos lacunes.

Aspects techniques

  • CONSULTER

Le projet s’inspire directement des travaux de Franziska Heimburger qui a élaboré pour l’International Society for First World War Studies une bibliographie collaborative portant sur la Première Guerre mondiale à l’aide du logiciel bibliographique libre Zotero. Celui-ci nous a permis de partager et stocker sur « le nuage » notre bibliographie qui s’intitule « Normandy 1939-1945 ». À ce jour, environ 2700 références y ont été intégrées. Mac ou PC, tablette ou téléphone, tous les supports sont possibles.

Elle peut être consultée à l’adresse suivante : https://www.zotero.org/groups/2316976/normandy_1939-1945/items

Vous aurez alors la possibilité de chercher des références par nom d’auteur ou de titre, classer par date, etc.

La ressource est ouverte à tous sans restriction.

La bibliographie sur Zotero (nuage)
  • TÉLÉCHARGER

Pour apprécier pleinement « Normandy bibliography », vous pouvez la télécharger sur votre ordinateur personnel et bénéficier des mises à jour hebdomadaires effectués par Guillaume Yverneau, étudiant à l’université de Caen Normandie, chargé de mission sur le projet.
Voici les procédures :

  1.  télécharger (c’est gratuit)  Zotero sur votre ordinateur à l’adresse suivante : https://www.zotero.org/ « Download »
  2.  créer un compte pour accéder « au nuage de Zotero », en utlisant en haut à droite « Register » : https://www.zotero.org/user/login/, puis en indiquant un nom et un mot de passe.
  • Pour participer à l’enrichissement de la bibliographie, vous avez deux possibilités :
  • Envoyer un message à l’adresse suivante : histeme@unicaen.fr en donnant votre nom sur votre compte Zotero et en demandant à participer à la bibliographie. Une invitation vous sera alors envoyée qui vous donnera un lien d’accès à la base.
  • Utiliser l’onglet « Join the group » dans la page « Normandy 1939-1945 »

Une fois que ces opérations seront faites, vous pourrez télécharger la bibliographie dans votre espace personnel Zotero, et synchroniser (Édition / Préférences : cocher ; « synchroniser automatiquement ») afin d’avoir les dernies ajouts.

  • PARTICIPER

L’enrichissement de la bibliographie ne peut se faire que par les administrateurs. Merci de transmettre toute nouvelle proposition ) l’adresse suivante : histeme@unicaen.fr.  Nous nous chargerons de la mise en ligne.
Nous restons à votre disposition pour tout autre information qui vous serait nécessaire. Vous pouvez nous contacter aux différentes adresses.
Celle du laboratoire  : histeme@unicaen.fr
Ou les adresses professionnelles ou personnelles :
Françoise Passera, ingénieure d’études : f.passera@unicaen.fr
Guillaume Yverneau, chargé de mission, en vacation : yverneau.guillaume@wanadoo.fr

[1] QUELLIEN, Jean, « Bibliographie : la Normandie et la Seconde Guerre mondiale », in, Annales de Normandie, n°4, Nov. 1996, p. 439-672. Disponible sur : https://www.persee.fr/issue/annor_0003-4134_1996_bib_46_4, (consultée le 3.09.2018)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.