Les bourses du Mémorial de Caen : les lauréats 2019

Dès l’ouverture du Mémorial de Caen, en 1988, des liens étroits se sont tissés avec l’Université de Caen. Le Centre de recherches d’Histoire Quantitative de Caen jusqu’en 2016 puis l’axe de recherches Paix et Conflits d’HisTeMé depuis, sont les interlocuteurs privilégiés du musée caennais. Outre un soutien continu à l’enseignement de la Seconde Guerre mondiale en 3e année de licence, le Mémorial de Caen participe activement aux programmes de recherche du laboratoire en apportant son aide. En effet, le laboratoire HisteMé bénéficie directement de ce soutien puisque, depuis 2012, il obtient son concours financier pour enrichir la base de données EGO 1939-1945 d’analyses de témoignages sur le second conflit. D’autre part, les étudiants de master 1 (recherche ou patrimoine) ou master 2 (recherche) d’histoire contemporaine travaillant sur la Seconde Guerre mondiale ou “Autour de la Seconde Guerre mondiale” peuvent prétendre à une bourse d’études suite à l’obtention de leur diplôme. Vous en trouverez en fin d’article les conditions d’attribution. Enfin, le Mémorial de Caen offre à nos manifestations scientifiques ( colloques, journées d’études et séminaires) le cadre prestigieux du musée et contribue ainsi au rayonnement de notre recherche.
Qu’il soit remercié pour ce soutien indéfectible à nos projets et à nos étudiants.

Cette année, six étudiants ont reçu une aide financière suite aux travaux soutenus en juin ou septembre 2019.

Les lauréats 2019, de gauche à droite : Antoine Edeline, Guillaume Yverneau, Anaëlle Riou, Guillaume Vallet et François Blaizot. Siegfried Franc n’a pu se joindre à la photo-souvenir.

Étudiants de M1

Sous la direction de François Rouquet :
Antoine Édeline, Le comportement des jeunes dans le Calvados sous l’Occupation : étude des 14-20 ans, 118 p.
Sous la direction de Gaël Eismann :
Siegfried Ranc, Les bombardements de Lorient, projet d’exposition

Étudiants de M2


Sous la direction de François Rouquet :
Guillaume Yverneau, Tommies et Normands. Les relations entre les militaires britanniques du 21 Army group et la population du Calvados, de juin 1944 à la fin 1945, 303 p.
Sous la direction de Gaël Eismann :
Annaëlle Riou, Une micro-histoire de la Shoah en France : la déportation des Juifs du convoi 77, 201 p.
François Blaizot, Les prisonniers de guerre français du Stalag VIII C (1940-1945), 2 vol., 200 p. + annexes

Sous la direction de Jean-Louis Lenhof :
Guillaume Vallet, D’une guerre à l’autre, la base aéronautique navale de Cherbourg, 1918-1940, 330 p.

Les conditions d’attribution des bourses du Mémorial de Caen
– Être étudiant de l’université de Caen-Normandie.
– Soutenir un mémoire de M1 Patrimoine, de M1 recherche ou de M2 recherche dont le sujet est en rapport avec la Seconde Guerre mondiale.
– Être inscrit au séminaire “Traces de guerre”.
– Donner un exemplaire du mémoire à Gaël Eismann ou François Rouquet.

Les critères d’attribution
– Assiduité au séminaire “Traces de guerre”
– Notes aux ateliers de l’histoire
– Notes de licence pour les étudiants de M1, notes de master 1 pour les étudiants de M2
– Note du mémoire de M1 ou M2
– Des points supplémentaires peuvent être attribués pour prendre en compte les frais de déplacement.
– L’intérêt du sujet pour le Mémorial de Caen


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Françoise Passera (6 décembre 2019). Les bourses du Mémorial de Caen : les lauréats 2019. Autour de la Seconde Guerre mondiale. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/u52u


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search